Revue "Mayenne, Archéologie, Histoire"

Un siècle d’industrie à Rochefort

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)
...

par Nicolas FOISNEAU, service du patrimoine, Conseil général de la Mayenne, et Nathalie RENOUX, historienne

MAH-2011-02


Résumé

Les débuts de l’histoire industrielle de Rochefort, à Andouillé, sont liés à la construction de deux barrages à écluse en 1855 lors de la canalisation de la rivière Mayenne. Deux minoteries furent installées peu après, remplacées dans les années 1880 par une filature et une usine de tissage de coton, puis en 1895 par une filature d’amiante et un établissement spécialisé dans les nouveaux alliages métalliques, la « Néo-métallurgie ». L’amiante transformée à Rochefort provenait principalement d’Afrique du Sud et trouvait ses débouchés dans la marine et l’industrie. Les dirigeants mirent en place un système paternaliste de gestion des ouvriers à travers la construction de logements, d’équipements collectifs et l’organisation de manifestations festives, mais ne tinrent pas compte des dangers liés à l’amiante. Après sa reprise par une société de fabrication d’appareils de chauffage, le site a fermé en 1980, ce qui pose la question de sa conservation.


Mots-clés

Industrie - filature - tissage - métallurgie - amiante - 19e siècle - paternalisme - logement ouvrier - patrimoine industriel