Retour
Découvrir

« Sans nouvelles de notre fils… » : les soldats et leurs familles confrontés à la mort durant la Grande Guerre.

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

La violence de la Première Guerre mondiale interdit, aux soldats comme à leurs familles, toute possibilité de maintenir l’idée d’une « belle mort ». A l’avant comme à l’arrière, les personnes privées, les camarades de combat, les familles, les institutions mais aussi les journaux doivent recomposer leur conception de la mort et leurs pratiques du deuil pour s’adapter à cet aspect de la brutalisation de la guerre totale. Les mentalités sont transformées en profondeurs. Une base de données de tous les morts au combat mayennais de la Première Guerre mondiale accompagne l’exposition.


Organisation matérielle : 16 panneaux démontables, deux ordinateurs ; prêt gratuit sur réservation.